»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Elbeuf Couleurs d'Afrique : Abdel Benzaïr présente un documentaire sur les juifs de l'Oriental, au Maroc

Ce court-métrage raconte l'exil des juifs du nord-est du Maroc dans les années 1970. Abdel Benzaïr cherche des fonds pour creuser le sujet dans un second documentaire.

20/04/2017 à 10:01 par nalini.lepetit

Abdel Benzaïr avait « toujours rêvé » de réaliser ce film. -
Abdel Benzaïr avait « toujours rêvé » de réaliser ce film.

Abdel Benzaïr n’en est pas à son galop d’essai. Il a travaillé comme reporter d’images pendant 33 ans pour la chaîne de télévision France 3, dont 25 dans la station rouennaise. À la retraite depuis 2011, le journaliste et cameraman de La Saussaye a décidé de continuer à pratiquer sa passion en réalisant des documentaires sur ses sujets de prédilection, avec son association AB 27 images.

Le dernier en date est intitulé Les Juifs de l’Oriental. Dans ce court-métrage de 26 minutes, Abdel Benzaïr et Jean-Paul Lussault, qui s’est chargé des commentaires, racontent le départ des familles juives de l’Oriental, une région du nord-est du Maroc, dans les années 1970. « Les juifs sont partis de Séville pour s’installer à Debdou au XIVe et au XVe siècle, lorsqu’ils ont été chassés d’Espagne par Isabelle la Catholique », explique le réalisateur.

Une histoire que le festival elbeuvien Couleurs d’Afrique a décidé de partager avec son public. Les Juifs de l’Oriental sera projeté au Grand Mercure, jeudi 27 avril.

Un tournage écourté

Au départ, Abdel Benzaïr prévoyait de réaliser un film deux fois plus long. Mais les difficultés de financement et de tournage rencontrées l’en ont empêché. Ce documentaire a même failli ne pas voir le jour.

« Comme je n’ai trouvé aucun mécène pour le film, je l’ai financé par mes propres moyens », raconte le journaliste. Abdel Benzaïr centre le documentaire sur la ville de Debdou « qui était devenue au XVIIe et au XVIIIe siècle la capitale juive mondiale », indique-t-il. Il prévoit d’y tourner pendant un peu plus d’un mois, à l’été 2015. Mais, une fois arrivé sur place, il n’obtient l’autorisation de tourner que pendant 15 jours.

Le réalisateur doit « raccourcir le documentaire et le transformer en collecte de témoignages ». Il reste sur sa faim. Abdel Benzaïr projette donc de faire un second documentaire sur ce sujet, en 52 minutes, dans lequel il suivrait l’histoire d’une famille juive d’Espagne jusqu’au Maroc puis en Israël ou en France.  Il aimerait également solliciter un historien, ce qu’il n’a pas pu faire pour ce premier travail. Et de conclure : « cette histoire-là est magnifique, mais si je n’ai pas de sponsor, je laisserai tomber ».

Infos pratiques

Jeudi 27 avril, projection des Juifs de l’Oriental à 20 h au cinéma le Grand Mercure d’Elbeuf, suivie d’un échange entre le public, le réalisateur et des invités venus témoigner de leur expérience. Entrée libre.

Si vous souhaitez aider à la réalisation d’un documentaire plus approfondi sur le sujet, vous pouvez contacter Abdel Benzaïr par mail : [email protected]

Vous pouvez consulter le programme complet de Couleurs d’Afrique ici.

76500 Elbeuf

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Votre opinion

La vague de chaleur se poursuit. Cela vous inquiète-t-il ?
Voir le résultat
Chargement ... Chargement ...

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne