»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Elbeuf Le FN vote contre les subventions aux associations locales

Comme il fallait s'y attendre, le seul point du conseil municipal de jeudi dernier qui a donné lieu à discussion est le vote des subventions aux associations locales.

15/02/2017 à 17:20 par Patrick Pellerin Rédacteur en chef du Journal d'Elbeuf

Sans les nommer, le Front national visait des associations comme le Collectif anti-raciste, la Ligue des Droits de l'Homme ou encore la CGT (photo d'archives Journal d'Elbeuf).
Sans les nommer, le Front national visait des associations comme le Collectif anti-raciste, la Ligue des Droits de l'Homme ou encore la CGT (photo d'archives Journal d'Elbeuf).

Comme le Front national en a pris l’habitude depuis 2014 et son élection au conseil municipal, il a mis en cause l’attribution de subventions à certaines associations militantes.

Après avoir regretté l’absence en annexe de la liste de subventions des statuts des associations, de leur nombre d’adhérents, de leur rapport d’activité et leur bilan comptable, Nicolas Goury, s’appuyant sur la jurisprudence du 1er décembre 2009 de la Cour administrative d’appel de Paris, a rappelé que « les aides accordées par une collectivité à une association doivent obligatoirement concourir à la satisfaction d’un intérêt général pour le territoire dont elle a la charge ».

Dédouanant les associations patriotiques, sportives, de loisirs ou culturelles « qui ne peuvent pas être taxées de clientélisme puisque leurs statuts et activités n’engagent aucune activité politique », il en a ciblé, sans les nommer, plusieurs entrant selon lui en « conflit d’intérêt » : « Vous financez des associations qui ont fait campagne contre votre seul adversaire politique lors des élections municipales (N.D.L.R. : le FN) ».

« Vous êtes présent de manière perlée »

« Nous ne sommes pas contre l’existence de telle ou telle association mais en ce qui concerne leur financement public, nous attendons de vous que vous nous démontriez leur concours à la satisfaction d’un intérêt général pour le territoire », a-t-il conclu. Magali Adam, rapporteuse de la délibération, a alors répondu que les éléments demandés avaient été présentés en commission. Djoudé Merabet a surenchéri : « Vous n’êtes pas présent en commission et ne connaissez pas les associations car vous n’utilisez pas leurs services. Vous êtes présent de manière perlée ».

« J’aimerais que vous citiez les associations qui vous posent problème », a questionné avec insistance le maire d’Elbeuf sans obtenir de réponse de son opposant. « Ces associations, on les accompagne, on ne leur coupe pas le chauffage ! »

L’enveloppe de 76 801 €, concernant cinquante associations, a donc été validée sans les voix des représentants du FN qui ont voté contre. Les Elbeuviens apprécieront.

En revanche, les subventions à l’Ensemble choral, à la Batterie-fanfare, à l’Orchestre Symphonique de l’Agglomération Elbeuvienne et à la Société des artistes boucles de Seine (pour un total de 31 580 €) sont passées comme une lettre à la poste, alors que n’étaient pas plus annexés statuts, nombre d’adhérents, etc. que pour la délibération précédente !

Deux poids, deux mesures

« Nous votons pour. Nous n’avons pas besoin de demander les bilans de ces associations dont nous connaissons les activités par la presse », s’est justifié Nicolas Goury.

76500 Elbeuf

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Votre opinion

La vague de chaleur se poursuit. Cela vous inquiète-t-il ?
Voir le résultat
Chargement ... Chargement ...

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne