Cleon J'ai testé pour vous... la patinoire des Feugrais

Peut-être cherchez-vous une activité pour occuper vos congés, vos vacances ou celles de vos enfants ? Le Journal d'Elbeuf a testé pour vous la patinoire de Cléon.

29/12/2016 à 16:44 par La Rédaction

Un patineur s'apprête pour aller sur la piste. -
Un patineur s'apprête pour aller sur la piste. -

Beaucoup affirment qu’aller à la patinoire est une activité pour les plus jeunes seulement. Eh bien il y a une part de vérité là-dedans, car elle réveille inévitablement notre âme d’enfant. Même si vous abordez votre cinquantième année, vous sentir glisser sur ce sol de glace vous donnera le sentiment de revivre vos plus jeunes hivers et vous procurera une certaine liberté. Encore faut-il oser lâcher les rambardes !

Pour les moins expérimentés, les dix premières minutes seront celles de l’adaptation durant lesquelles vos mains chercheront tout ce qui peut être agrippé. Ensuite viendra la confiance qui vous donnera l’impression que les lames sous vos chaussures sont ancrées dans la glace comme des roues sur des rails.

Éviter le trop-plein de confiance

Puis peut survenir le risque du trop-plein de confiance qui vous fait chuter. Ce fut mon cas, et mon poignet s’amuse encore à me le rappeler à l’heure où j’écris ces lignes. La chute n’est pas inexorable, prenez le temps de trouver votre équilibre et enfin vous pourrez tenter de reproduire les variantes que d’autres s’amusent à montrer aux gens comme nous, les débutants.

Certes, les habitués n’ont pas notre allure de balais glissants maladroitement en attendant de tomber, mais il ne fait aucun doute que leurs premiers pas sur la glace ne valaient pas mieux que les nôtres. Il faut savoir s’armer de patience et venir plusieurs fois pour trouver son aise. Tout le monde connaît cette expression au point de ne plus vouloir l’entendre mais elle dit vrai : Rome ne s’est pas faite en un jour.

Un lieu de rencontre et d’échange

Quant à moi, puisque je me dois d’être objectif quant à ma propre expérience, je dois admettre que la patinoire n’a jamais été mon activité favorite, et cette chute vient me conforter dans cette idée. Mais il est quelque chose de touchant qu’on ne peut lui retirer.

Elle sait réunir en son sein tout type de relations. On y voit des familles complètes aussi bien que des jeunes amoureux insouciants, des débutants qui ne quittent pas les rambardes comme des initiés qui ne quittent pas le centre de la piste.

C’est également un lieu qui fait fi des distinctions de classes sociales.

Peu importe d’où ils viennent, tous se rassemblent et c’est pour le mieux.

Cet échange convivial est assez remarquable.

La certitude de passer un bon moment

J’ai testé pour vous la patinoire des Feugrais à Cléon, et j’y ai passé un assez bon moment. Je peux alors vous déconseiller de vous y rendre un jour de vacances et qui plus est, la veille de Noël, si vous n’êtes pas un adepte. Le trop plein de monde vous découragera. Mais en temps plus calme, j’ai la certitude que vous passerez un bon après-midi. Alors armez-vous de patins et laissez-vous aller sur la glace. En famille, en amoureux, entre amis, peu importe, profitez de l’instant.

Dorian LE JEUNE

76410 Cleon

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Votre opinion

Est-ce que TF1 aurait dû inviter tous les candidats de la présidentielle à son débat du lundi 20 mars ?
Voir le résultat
Chargement ... Chargement ...

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne